L’édition 2020 du Truffle100, réalisé par teknowlogy Group | CXP et Truffle Capital est sortie !

Depuis 15 ans, ce palmarès s’est imposé comme le baromètre du marché des éditeurs de logiciels français. Si on observe un seul changement dans le Top 10 comparé au classement 2019, le contexte post #Covid19 est déjà anticipé comme un facteur de décroissance du marché.

« S’il existe un mot pour résumer l’impact de cette crise mondiale chez les éditeurs français, ce serait celui de « décroissance ». A aucune reprise, le terme « croissance » n’est apparu dans les échanges que nous avons menés dans le cadre de notre analyse. Tous, même les plus optimistes, anticipent une baisse de leur chiffre d’affaires sur les trimestres à venir, comme marqués au fer rouge par cette cinglante vague épidémique. Ce sera une année 2020 en berne pour ce marché de l’IT en bouillonnement constant auquel on promettait une croissance de 5% pour 2020 (marché software et services IT, chiffres teknowlogy). L’heure est désormais à anticiper un recul de 10% pour les plus pessimistes des éditeurs.

Mettre à l’épreuve cette mécanique de résilience
Si le télétravail a accéléré la faculté des éditeurs de s’adapter à ce contexte de crise – mais rares sont ceux qui n’y étaient pas déjà préparés –, un facteur est devenu plus déterminant encore : le Cloud. S’il revêtait un caractère essentiel dans la mutation des modèles économiques des éditeurs, il est devenu là un mécanisme d’autodéfense – clé pour garantir une forme de résilience de la société. Ceux qui avaient lancé cette migration de leur modèle ont pu bénéficier et bénéficieront de cette récurrence des revenus inhérente au Cloud, les autres subissent de plein fouet leur modèle de vente traditionnel, non récurrent.
Nul doute que les entreprises clientes suivront cette dynamique vers le SaaS, éprouvées elles-aussi par cette crise. Le Cloud jouera un rôle pivot dans l’arsenal numérique indispensable pour préparer l’après et maintenir une activité selon de nouveaux modèles organisationnels. L’accroissement du travail à distance devrait amplifier cette dynamique. À tel point que le marché du SaaS en France continuera d’afficher une croissance à deux chiffres en 2020 en dépit de la crise, selon les dernières estimations de teknowlogy parues début avril, alors que les ventes de logiciels hors SaaS, elles, subiront une décroissance dans tous les scénarios envisagés. La crise, comme un catalyseur du Saas, donc.

Imaginer l’après, c’est soutenir les entreprises

Aussi gris soit ce tableau, il est apparu chez ce marché du logiciel une tendance forte à préparer la sortie de crise. Il est temps d’imaginer des programmes capables de relancer le marché. Et pour cela, quoi de mieux que d’accompagner les entreprises à, elles-mêmes, se sortir de la crise. L’heure est donc à comprendre les besoins le plus urgents nés avec cette crise, de comprendre les impacts directs sur les processus et d’y répondre avec des retours sur investissements rapides et des propositions de maîtrise des coûts. Comme accélérer une transformation digitale qui aurait pris des couleurs différentes en quelques mois. Le Cloud joue déjà un rôle-clé, mais le Machine Learning / Deep Learning feront également partie des éléments indispensables pour redémarrer post-crise. Là encore, la capacité de réaction reste primordiale. Les éditeurs nous ont confirmés y travailler. Mais une question doit aujourd’hui être posée : Comment ce marché où la moitié des revenus générés tient dans la main de 5 éditeurs va-t-il se relever et s’adapter à ces nouvelles contraintes ? La crise pourrait bien donner lieu à une consolidation du secteur et favoriser des opérations de fusion et d’acquisition au sein du Top 100 dans les 2 ans à venir, comme cela a eu lieu lors de crises passées, pour mieux traverser la tempête et grouper les capacités d’innovation. Quel sera alors le visage de cet écosystème de l’IT en 2021 ? »

Xavier NÉGIARPDG teknowlogy Group et Cyrille CHAUSSONDirecteur éditorial Myteknow

Auteur

  • Directeur éditorial Myteknow Cyrille Chausson est Analyste et Directeur Éditorial. A ce titre, il est responsable des applications d’entreprise (Business Application Services) pour les ESN, Editeurs et Entreprises Utilisatrices. Il a également à charge le développement éditorial de la plateforme Myteknow. Avant d’arriver chez teknowlogy Group, Cyrille Chausson a travaillé pendant 20 ans dans la presse IT. Il a notamment été le co-fondateur et le rédacteur en chef du MagIT. Son expertise l’a aussi conduit à collaborer avec la Commission européenne au sein du portail Joinup sur le thème de l’open source et des logiciels libres.

Cyrille Chausson

Directeur éditorial Myteknow Cyrille Chausson est Analyste et Directeur Éditorial. A ce titre, il est responsable des applications d’entreprise (Business Application Services) pour les ESN, Editeurs et Entreprises Utilisatrices. Il a également à charge le développement éditorial de la plateforme Myteknow. Avant d’arriver chez teknowlogy Group, Cyrille Chausson a travaillé pendant 20 ans dans la presse IT. Il a notamment été le co-fondateur et le rédacteur en chef du MagIT. Son expertise l’a aussi conduit à collaborer avec la Commission européenne au sein du portail Joinup sur le thème de l’open source et des logiciels libres.